Organisation d’une conférence sur le Projet « Oasis des lumières » par la FDTEC au sein de la COP22

La Fondation Draa-Tafilalet a organisé à Marrakech, Le Mercredi 9 Janvier 2016, une conférence sur le Projet « Oasis des lumières » à laquelle ont pris part une soixantaine de personnes de différentes nationalités représentant la société civile, les universités, les Institutionnels, des étudiants…etc. Au cours de cette conférence animée par Mr Hassan Azouaoui de la FDTEC, un film documentaire montrant les composantes du projet en question ainsi que les différentes potentialités de la Région Draa-Tafilalet, a été projeté en salle avant de présenter quatre communications.

La première communication animée par M.Abdella Elouadghiri et M Zakaria Sefri a traité en détail les différents axes stratégiques prévus par le projet « Oasis des lumières » considéré comme une réponse aux exigences environnementales et également une opportunité de développement durable. Les intervenants ont précisé que ce projet global et structurant répondrait en partie aux grands enjeux du territoire Draa-Tafilalet entre autres: les ressources en eau, l’emploi et la création de l’activité pour les jeunes, les infrastructures de base, etc…

En s’inscrivant dans la stratégie globale de développement du Royaume (Programme Plan Maroc Vert, Stratégie Nationale d’aménagement du territoire …etc.), le projet « Oasis des lumières » va se mettre en œuvre sur le terrain grâce à l’implication de tous les partenaires de la Fondation. Le projet serait accompagné par des leviers d’action en matière de gestion d’eau, création de l’attractivité pour les investisseurs, promotion de la recherche-développement, transformation et valorisation des produits de terroir, etc…

Mr Vincent Jean Michel, expert international en aménagement du territoire venu de Paris a présenté par la suite une communication portant sur un regard extérieur envers le projet « Oasis des lumières ». Il a mis l’accent sur l’importance de l’invention du possible pour l’aménagement du territoire en évoquant le travail auquel il avait participé sur invitation du Conseil Régional concernant la proposition d’image de la ville que l’on veut sur Casa Anfa.
Cinq facteurs conditionnent le succès du Projet « Oasis des lumières » selon l’intervenant à savoir : a/la maitrise foncière b/l’intelligence collective c/le projet doit être ancré dans la politique publique nationale d/le financement doit être assuré par l’Etat/Région, le projet lui-même et les prometteurs e/L’élaboration d’un plan climat.

Mr Mohamed Midoune Ingénieur Hydrogéologue a présenté une communication sur la Maitrise de l’eau au cours de laquelle il a présenté le contexte géologique et hydrogéologique de la Région Draa-Tafilalet. L’intervenant a mis en exergue l’importance de la bonne gestion de la ressource en eau en précisant que cette ressource se trouve à trois niveaux différents : une zone de montagne éloignée, une zone profonde et une autre surexploitée.

Mr Ahmed boukil Ingénieur en chef des eaux et forêts a présenté une communication sur la biodiversité, atouts, contraintes et revalorisation en vue d’un développement durable. L’intervenant a rappelé en début de son intervention que le projet oasis Draa-Tafilalet se fixe parmi ses objectifs la préservation des oasis séculaires. Il a par la suite, photo à l’appui montré la richesse de la région en termes de biodiversité en mettant en exergue l’importance de préservation du couvert végétal en vue d’éviter l’érosion hydrique en zone de montagne.

Un débat très fructueux a eu lieu par la suite au cours duquel les participants à cette conférence ont largement débattu l’idée du Projet « Oasis des lumières » conçu par la Fondation Draa-Tafilalet. Plusieurs recommandations ont été émises qui sont d’une grande utilité pour la Fondation qui se mobilisera avec ses différents partenaires en vue de réussir à mettre en œuvre cet ambitieux projet.